Bonjour tout le monde,

images

Un petit article, une petite envie, qui me trottait puis qui est partie...

Elle est revenue ce matin lors d'une publication sur le groupe Des EJE et des livres sur Facebook.

 

J'ai eu un flash: Punaise de punaise, je n'arrête pas de promouvoir les animations et activités autour du livre mais j'oubliais de parler de l'essentiel, de la base.

 

Certainement parce que dans mon esprit ça coule de source, et pourtant je n'ai pû pour ainsi dire pratiquement qu'observer l'inverse.

Et oui, la découverte libre du livre n'est pas évidente, bien au contraire.

Pourtant, nous professionnels de la petite enfance et parents, nous sommes bien conscients de l'intérêt pour l'enfant de pouvoir faire ses choix, ses expériences, ses découvertes, avec pour seules barrières les règles de vie en société que nous nous efforçons de leur faire découvrir petit à petit.

 

Aussi, nous voilà en pleine réflexion constante sur l'autonomie, la liberté mise à toutes les sauces : motricité libre, diversification menée par l'enfant, bain libre, jeu libre, repas libre ( les enfants se servent seuls et mangent leur repas dans l'ordre choisi) Oui même le saint ordre du repas est parfois laissé à l'appréciation des enfants!

 

Mais quid du livre!?

 

Vous me direz, si vous avez la même vision du livre que moi, qu'il est un jeu et que donc, le jeu libre englobe la possibilité de jouer avec les livres.

 

Hum, hum...oui dans certaines structures. Euh...non dans beaucoup d'autres.

 

Et pour cause. On sait bien que ce serait bien mais ça pose quelques soucis à l'équipe... Les enfants ne respecteraient pas les livres! Ils les jettent, les déchirent...

Alors donc, dans le meilleur des cas, pour se donner bonne conscience, on jette dans une vieille caisse des vieux livres abîmés ( comme ça ça ne risque plus rien), usés par le temps, scotchés maintes fois. Parfois même il leur manque une page. C'est biensûr celui ci que le petit Léo va vous demander de lui lire...et la...oups...vous allez inventer le texte manquant et vous dire "ce serait quand même bien de faire quelque chose"

Il y a aussi les livres donnés, parce qu'on sait que les livres c'est bon pour les bébés, alors on les laisse, même si ils sont adaptés à des enfants bien plus grands ou complétement dépassés.

 

Au risque de vous choquer, j'ai envie de dire : Lorsqu'un livre est mort, il faut savoir faire son deuil!

 

On en parle aussi du petit budget toujours pour se donner bonne conscience qui permet d'acheter de supers livres, qu'on met des semaines à choisir mais qui restent en haut, sur l'étagère, parce que ceux là ils sont fragiles?! Ah! Ben oui ils sont tellement fragiles que les enfants vont pouvoir les voir une fois tous les deux mois quand on y pensera et sans les manipuler...parce qu'ils sont fragiles!

 

Franchement, vous croyez que ça donne envie une caisse laissée à l'abandon avec de vieux livres tout abîmés et rafistolés? Ca donne envie d'en prendre soin? Même les adultes en sont dégoutés. Comment alors avoir envie de partager un moment autour des livres avec les enfants? Si soi même on est dépité par leur état?....

 

Comment respecter un matériel chiffon?

 

Ca vous donne envie aussi de devoir demander pour qu'on vous montre de loin un livre qui est en haut de l'étagère ? Il faudrait déjà que vous y pensiez parce que...le livre sur l'étagère...vous ne le voyez pas. On vous le lira donc quand l'adulte l'aura décidé....Et si il y pense pas tant pis....dans notre crèche on a de super livres...ils sont pas du tout abîmés...ils sont sur l'étagère.

 

Je vous fais une grosse caricature tiens:

Voilà une structure dans laquelle les livres ntéréssants sont rangés dans le placard, les autres dans une caisse délaissée. Les livres sympas sont lus par l'adulte qui les choisi pendant le temps calme du matin auquel tout le monde est sommé d'assister bien assis sur son petit fauteuil et sans commentaire pour ne pas gener la lecture.

Franchement, vu comme c'est joyeux et ludique, moi je vois cette caisse, je me demande bien ce que les livres peuvent m'amener d'agréable. Ils ont donc vite fait de se transformer en briques que je vais lancer sur Théo ou en escalier sur lequel je vais grimper...

 

Essayons donc de dépoussiérer un peu tout ceci je vous prie.

 

Pourquoi laisser des livres à disposition des jeunes enfants?

 

Peut-être peut on commencer par l'intérêt des livres pour le jeune enfant. Je ne vais pas ici détailler les points.

 

-Partager un moment de plaisir avec quelqu'un et apprendre à prendre plaisir seul avec.

-Dépasser ses peurs, ses émotions. En étant accompagné puis seul.

-Apprendre à respecter des objets fragiles. Accompagné, puis seul.

-S'éveiller aux formes, aux tectures, aux couleurs...

-Se familiariser avec l'oralité, ses sonorités, ses constructions...

-Apprendre à rêver, à s'évader...

-Développer sa créativité....

-Apprendre à se connaître...

...

 

Quand on réfléchit aux intérêts du livre, une chose saute aux yeux. Même deux! D'abord, il faut les manipuler les livres, et puis, il faut être accompagné aussi.

Il faut être accompagné pour ensuite savoir s'en saisir seul. Car le livre déclenche des émotions, nous rappellent des souvenirs ( Marie n'est pas là aujourd'hui mais moi j'adore quand elle nous lit La tétine de Nina, parce qu'elle y prend du plaisir. Alors je vais chercher le livre, et je le regarde, pour penser à ces moments, à ce plaisir partagé, combler son absence...) Ceci n'est qu'un exemple parmis tant d'autres.

C'est aussi parce que le livre déclenche beaucoup d'émotions, qu'il vaforise parfois les pulsions et la maltraitance à son égard...

Parce que le livre c'est quelque chose qui peut être partagé mais qui est d'abord très intime...Et qui va permettre aux enfants de découvrir les autres mais de se découvrir eux mêmes aussi. C'est très personnel la façon de recevoir un livre. Pourquoi ne pas pouvoir le choisir seul, au moment où on le souhaite et installé comme on le veut?

De plus, comment apprendre à être soigneux avec si on n'a pas la possibilité de les manipuler? Aller faire un tour chez des bijoutiers d'art. Vous allez voir si vous arrivez à installer les minuscules pierres précieuses au bon endroit et avec grace.

 

Découvrir le livre, le manipuler, c'est un apprentissage.

 

Voici donc quelques pistes non imposées et non exhaustives.

 

-Premièrement, la mise à disposition des livres doit s'incrire dans une réflexion globale en équipe. Comme tout projet, il ne prendra tout son sens que si toute l'équipe y réfléchit et adhère à l'intérêt de la chose. Sinon, certaines personnes rangeront les livres lorsque l'eje ne sera pas là ^^ C'est du vécu. A vous donc de proposer, de dynamiser, de donner envie.

 

-Ensuite, le grand nettoyage. Aller hop! A la poubelle! Ne gardez que les livres en bon état et intéressants car adaptés à l'âge des enfants. Le reste, à la poubelle! Certains peuvent être gardés car vous pourrez récupérer des illustrations ou autres pour des animations. Des livres déchirés par exemple peuven tvous permettre de récuper les illustrations pour mettre en scène l'histoire sans le support du livre. Mieux vaut peu de livres mais de qualités et qui donnent envie. Pas d'état d'âme! Pensez un petit budget et si petit soit-il il y aura de quoi faire. Vous n'êtes pas une bibliothèque de concervation.

 

-L'espace sera idéalement pensé dans un endroit un peu à l'écart et non au milieu de l'espace de vie pour que les enfants puissent se concentrer sur l'objet livre. Il sera cocooning, avec des tapis, des coussins...Mais aussi proposant des alternatives au moment de repos comme une petite table ou autre...pour que l'enfant puisse varier ses façons de se saisir du livre. 

 

-Les règles seront clairement expliquées et présentées. Dans le coin cuisine, on ne monte pas sur le four. Et bien dans le coin livres il y a aussi des éléments à respecter. Les règles peuvent être notées sur des panneaux avec des dessins par exemple. Attention, ne mettez pas que des règles sur ce qui est interdit " on ne jette pas", "on ne dechire pas" mais aussi des propositions sur ce qui est possible: "tu peux...regarder un livre seul, avec d'autres, chanter des comptines, caresser le livre, regarder les images, demander à un adulte de te raconter l'histoire..." Il est également possible de délimiter au sol la barrière invisible que les livres ne peuvent pas dépasser afin de ne pas aller risquer leur vie dans l'espace de vie en utilisant un ruban adhésif coloré scotché au sol. La fameuse liberté dans un cadre contenant qu'ils disaient...

 

-Les livres seront proposés dans un mobilier à hauteur et adpaté, pratique, qui facilite l'accès aux livres et le choix. Qui donne envie de se servir et de découvrir en somme.

 

-Le livre sera proposé dans tous les sens, de toutes les manières et avec plaisir: semaine sur un thème, créations, activités motrices, tapis de contes, tablier à comptines, découvertes sensorielles, tables sur un thème...autour du livre( tout ceci fait l'objet d'autres articles ) L'idéée étant de varier les propositions autour du livre afin de faire découvrir aux enfants toutes leurs possibilités et leur richesse et de dynamiser l'équipe. Il est tellement sympa de monter des animations autour des livres pour ne pas tomber dans la routine des ateliers pâte à sel et autre. La mise à disposition des livres n'est pour moi qu'un petit point d'une réflexion globale autour de la place du livre en crèche. Il n'y a pas que le temps calme. On peut partir d'un livre pour faire motricité. Oui oui...on imite le petit lapin ou que sais-je...Ainsi, si les enfants peuvent s'en saisir de façon dynamique, on peut aussi penser qu'ils seront moins tenter de le faire sans votre surveillance...

 

-Pour commencer, tout en douceur, pourquoi pas imaginer découvrir et se familiariser avec l'espace durant les temps d'atelier, par petit groupe. Cela permettra de découvrir les régles, la façon de manipuler les livres, d'en prendre soin, de les ranger, de choisir soi-même....avant de laisser les enfants automones durant tous les temps de jeu libre. C'est un atelier à part entière. Et continuer à les accompagner car c'est la clé! Si vous êtes là pour expliquer les règles et possibilités, je vous assure que des enfants qui ont l'habitude peuvent manipuler des pop-up sans risque.

 

-On peut aussi se poser la question du temps calme? Quel intéret? Qui choisit les livres lus? Est ce que on lit simplement des livres ou bien on en laisse à disposition des enfants? Est ce qu'on lit les livres alléatoirement ou bien ils s'incrivent dans un thème...? Est ce que les enfants sont obligés d'y assister? Peuvent-ils se mettre dans la position souhaitée? 

 

-Pour débuter aussi, pendant les ateliers en petits groupes ou lorsque la mise à disposition est effective, on peut imaginer des tables avec des livres sur un thème et des objets et jouets associés. On peut penser qu'ils canaliseront l'enfant qui pourra mettre en scène ce que les livres déclenchent chez lui avec les jouets plutôt qu'avec les livres.

 

-On oublie pas les bébés! Et oui, plus on commence tôt mieux c'est! Vous pouvez disposer des livres dans l'espace des bébés. Oui oui, pour eux aussi ils ont un intéret énorme. Quoi? Ils les mettent à la bouche?  Oui 2 mins avant d'en faire autre chose...Et alors? Les bébés mettent tout à la bouche. C'est ainsi qu'ils découvrent le monde...Ma fille a 5 mois. Sur son tapis il y a toujours des livres avec les jouets, naturellement. Elles les attrappe, les machouille avant de tourner les pages elle-même et de babiller en regardant les images. Lorsqu'elle regarde les livres, elle se tortille de bonheur en souriant...quel plaisir. Si vraiment c'est trop compliqué, commencez peut-être par les livres en tissu...

 

 

 En résumé, soyons là pour accompagner les enfants dans leurs découvertes des livres, pour accueillir leurs émotions mais sans les orienter. Il est intéressant de faire des propositions, de les varier, mais également de savoir parfois laisser les enfants choisir ce qu'ils souhaitent vivre avec le livre et à quel moment. 

 

Faisons leur confiance comme nous le faisons sur plein d'autres sujets. Accompagnons les en proposant un environnement adapté, propre, beau , ludique, qui leur donne envie de respecter ce merveilleux objet.

 

Donnons aussi envie aux équipes, dynamisons les!

 

Varions les propositions autour des livres, créons!!!!!

 

Amusons nous! Je vous le rappelle...le livre, c'est un jouet ....